Glossaire

 

  • Securities settlement system (SSS)

    Système de règlement de titres assurant l’exécution en toute sécurité, sur les marchés primaire et secondaire, d’opérations portant sur des titres dématérialisés. La simultanéité des mouvements en titres et en espèces est garantie (principe de livraison contre paiement).

  • Serpent monétaire européen

    Le 24 avril 1972, la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas décidèrent que les cours de leurs monnaies ne pouvaient plus diverger les uns des autres de plus de 2,25 %. Ce système est connu sous le nom de "serpent monétaire".

  • Stabilité des prix

    Le maintien de la stabilité des prix est l’objectif principal de l’Eurosystème. Le Conseil des gouverneurs a défini la stabilité des prix comme une progression de l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) inférieure à 2% l'an pour la zone euro. Il a par ailleurs précisé qu’en vue de réaliser cet objectif, il entend maintenir le taux d’inflation à un niveau inférieur à mais proche de 2% à moyen terme.

  • Swap de change

    Échange d’une devise contre une autre, simultanément au comptant et à terme. L’Eurosystème peut procéder à des opérations d’open market sous la forme de swaps de change, dans le cadre desquels les banques centrales nationales (ou la BCE) achètent (ou vendent) des euros au comptant contre une devise et les revendent (ou les rachètent) simultanément à terme.

  • Swift

    Entreprise cogérée par la communauté bancaire internationale, qui met à la disposition des banques du monde entier un réseau par lequel celles-ci s'échangent des messages sur leurs paiements et opérations sur titres. Ces messages sont considérés comme contraignants. La confidentialité du système d'échange est basée sur l'affiliation à laquelle sont liées un certain nombre de conditions d'accès, un réseau d'ordinateurs hautement protégé et bien élaboré et l'utilisation d'un langage codé normalisé, dont le format est conçu et géré de manière centralisée par Swift.

  • Système européen de banques centrales (SEBC)

    Système constitué de la Banque centrale européenne (BCE) et des banques centrales nationales (BCN) de chacun des États membres de l'Union européenne, ce qui signifie qu’il comprend, outre les membres de l’Eurosystème, les BCN des États membres qui n’ont pas encore adopté l’euro. Le SEBC est administré par le Conseil des gouverneurs, par le Directoire de la BCE et par le troisième organe de décision de la BCE, le Conseil général.

  • Système européen de surveillance financière (SESF)

    Le système européen de surveillance financière a pour objectif d’assurer la surveillance du système financier de l’Union européenne. Outre le Comité européen du risque systémique (CERS), le SESF comprend l’Autorité bancaire européenne (ABE), l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (AEAPP), l’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF), le comité mixte des autorités européennes de surveillance (AES) et les autorités compétentes ou de surveillance des États membres.

  • Système monétaire européen

    Entre mars 1979 et janvier 1999, les pays de la Communauté européenne formaient le Système monétaire européen (SME). Le mécanisme de change du SME était fondé sur un système de cours-pivots convenus entre les monnaies participantes. Conformément au Traité de Maastricht, le SME a été transformé en Union économique et monétaire (UEM) en 1999.

  • Systèmes de paiement

    Ensemble d'instruments, de procédures et, généralement, de systèmes de transferts de fonds entre banques destinés à faciliter la circulation de la monnaie.