Est-ce que je suis fiché sur la « liste noire » des mauvais payeurs ?

Quand vous empruntez de l’argent à des fins privées, vous devez bien sûr rembourser la somme qui a été mise à votre disposition. Lorsque vous avez contracté un crédit, si vous réglez votre dette au-delà du délai imparti, voire pas du tout, le prêteur (la banque, l’entreprise d’assurance, la société de financement, etc.) doit en informer la Centrale des crédits aux particuliers de la Banque nationale.

Vous êtes alors fiché sur la « liste noire » des mauvais payeurs. C’est ennuyeux, dans la mesure où, étant donné que les prêteurs sont tenus de consulter cette liste avant d’accorder un prêt, vous pourrez difficilement solliciter un nouvel emprunt ou un nouveau crédit.

Si, en tant que consommateur, vous souhaitez que votre nom soit rayé de cette liste noire des mauvais payeurs, vous ne devez entreprendre aucune démarche auprès de la Centrale. Lorsque vous avez réglé votre dette, le prêteur est en effet légalement tenu de rapporter le paiement à la Centrale des crédits aux particuliers dans un délai de huit jours. Le défaut de paiement restera néanmoins enregistré pendant encore un an.

Vous pouvez obtenir gratuitement un aperçu des données enregistrées à votre nom (nom du prêteur, montant emprunté, numéro et situation du contrat)

  • soit sur internet, si vous disposez d’une carte d’identité électronique (eID) et d’un lecteur de cartes ;
  • soit en introduisant une demande écrite par la poste, accompagnée d’une copie du recto et du verso de votre carte d’identité ;
  • soit en vous présentant directement aux guichets de la Banque nationale.

Aucune information ne sera communiquée par téléphone.

Si vous constatez que le fichier de la Centrale des crédits aux particuliers contient des informations erronées vous concernant, vous pouvez demander une rectification.