Forward guidance

Les orientations prospectives, ou forward guidance en anglais, sont des indications que le Conseil des gouverneurs de la BCE communique sur ses intentions concernant la trajectoire future de la politique monétaire, qu’il s’agisse de l’évolution des taux d’intérêt directeurs ou des programmes d’achats d’actifs.

La forward guidance peut par exemple consister à coupler la désactivation de certains instruments à des résultats sur le plan de l’inflation. Le Conseil des gouverneurs de la BCE y recourt depuis juillet 2013. Les orientations prospectives permettent de guider les attentes des acteurs économiques et d’atténuer l’incertitude entourant l’évolution des mesures de politique monétaire, ce qui contribue à une transmission appropriée des assouplissements monétaires.

À titre d’exemple, la forward guidance actuelle du Conseil des gouverneurs dit ceci :

À l’appui de notre objectif d’inflation symétrique de 2 % et conformément à notre stratégie de politique monétaire, le Conseil des gouverneurs prévoit que les taux d’intérêt directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels ou à des niveaux plus bas jusqu’à ce que nous constations que l’inflation atteint 2 % bien avant la fin de notre horizon de projection et durablement sur le reste de l’horizon de projection, et que nous jugions les progrès de l’inflation sous-jacente suffisants pour être compatibles avec une stabilisation de l’inflation à 2 % à moyen terme. Cela peut également donner lieu à une période transitoire pendant laquelle l’inflation sera légèrement supérieure à l’objectif.

Le Conseil des gouverneurs continue de prévoir d’avoir recours aux achats nets d’actifs mensuels au titre de l’APP aussi longtemps que nécessaire pour renforcer les effets accommodants des taux directeurs, et d’y mettre fin peu avant de commencer à relever les taux d’intérêt directeurs de la BCE.

Le Conseil des gouverneurs entend également poursuivre les réinvestissements, en totalité, des remboursements au titre du principal des titres arrivant à échéance acquis dans le cadre de l’APP pendant une période prolongée après la date à laquelle il commencera à relever les taux d’intérêt directeurs de la BCE et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire pour maintenir des conditions de liquidité favorables et un degré élevé de soutien monétaire.