Mise en œuvre de la politique monétaire

Pour atteindre son objectif principal de maintien de la stabilité des prix, l’Eurosystème pilote les taux du marché monétaire à court terme en signalant l’orientation de sa politique monétaire dans ses décisions de taux d’intérêt et en gérant la liquidité bancaire sur le marché monétaire.

L’Eurosystème est en quelque sorte la « banque des banques » dans la zone euro. En effet, les établissements de crédit doivent lui emprunter les liquidités dont ils ont besoin pour répondre à la demande de billets et pour constituer des réserves (obligatoires) auprès des banques centrales nationales.

C’est principalement en fixant les taux d’intérêt de ses octrois de liquidités (taux directeurs) que le Conseil des gouverneurs dirige la politique monétaire de l’Eurosystème.

Les décisions du Conseil des gouverneurs sont prises en vue du maintien de la stabilité des prix dans l’ensemble de la zone euro. S’il surgit un risque d’inflation, le Conseil mènera une politique plus restrictive en relevant ses taux d’intérêt. En cas de risque de déflation, il abaissera au contraire ses taux.

Les taux d’intérêt des crédits alloués par l’Eurosystème guident les taux du marché monétaire. Ils influencent en outre une série d’autres taux d’intérêt, comme ceux que les établissements de crédit appliquent à leur clientèle, ainsi que les cours de change, de manière plus indirecte. Ces variables financières influencent à leur tour la demande de biens et services dans l’économie et la formation des prix et des salaires.