Cadre général de la politique monétaire européenne

Depuis le 1er janvier 1999, la Banque nationale participe activement à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique monétaire de l’Eurosystème. Ce dernier comprend la Banque centrale européenne et les banques centrales nationales des pays dont l’euro est la monnaie. L’objectif fondamental de la politique monétaire est de maintenir la stabilité des prix dans la zone euro.

Une politique monétaire européenne

  • En 1992, les pays de la Communauté économique européenne ont conclu le Traité de Maastricht, qui définit l’achèvement de l’Union économique et monétaire (UEM) comme un objectif officiel et fixe un certain nombre de critères de convergence. La politique monétaire de l’UEM est conduite par l’Eurosystème, composé de la BCE et des BCN des États membres de l’Union européenne dont la monnaie est l’euro.

  • La conduite de la politique monétaire de l’Eurosystème repose sur deux principes : les décisions sont prises de manière centralisée par le Conseil des gouverneurs de la BCE et leur exécution est largement décentralisée au niveau des banques centrales nationales.

  • Pour atteindre son objectif principal de maintien de la stabilité des prix, l’Eurosystème pilote les taux du marché monétaire à court terme en signalant l’orientation de sa politique monétaire dans ses décisions de taux d’intérêt et en gérant la liquidité bancaire sur le marché monétaire.

  • Les décisions de politique monétaire sont guidées par une stratégie qui comprend une définition quantifiée de la stabilité des prix et deux piliers: l'analyse économique et l'analyse monétaire.