Le recyclage des billets

Les établissements de crédit et les autres professionnels manipulant régulièrement des espèces ne remettent en circulation ("recyclent") des billets en euros pour leurs clients que lorsque ceux-ci ont été vérifiés afin de retirer de la circulation les billets contrefaits, douteux et non valides. Cela contribue à garantir que les billets contrefaits sont rapidement retirés de la circulation et que l’encours des billets est d’une haute qualité.

La décision BCE/2010/14 définit les procédures auxquelles les personnes appelées à manipuler des espèces doivent se conformer lorsqu’elles vérifient l’authenticité et la qualité des billets en euros. Elle a été modifiée par la décision BCE/2012/19 du 7 septembre 2012 pour élargir son champ d’application à la vérification de l’authenticité et de la qualité ainsi qu’à la remise en circulation de nouvelles séries de billets en euros et pour clarifier certaines exigences.

Aux termes de la décision BCE/2010/14, les établissements de crédit et les personnes appelées à manipuler des espèces ne peuvent remettre en circulation que les billets en euros dont la qualité et l’authenticité ont été vérifiées. Ces contrôles peuvent être effectués : soit (a) par un type d’automates de traitement des billets ayant été testé par une BCN de l’Eurosystème, soit (b) par du personnel qualifié. Les billets ayant passé avec succès les contrôles des automates peuvent être remis en circulation à travers les distributeurs automatiques de billets et autres machines à l’usage du public. Les billets testés par des professionnels qualifiés peuvent uniquement être redistribués manuellement.

Il est important de noter que les pièces en euros ne sont pas concernées par la décision BCE/2010/14 dans la mesure où elles ne relèvent pas de la compétence de la BCE.