Des données et des analyses économiques et financières d’une grande pertinence sociétale

banner data

La collecte et l’analyse de données économiques et financières comptent parmi nos principales missions. Nos analyses et nos enquêtes constituent avant tout la base des décisions que nous prenons dans nos propres domaines d’action, à savoir la politique monétaire, la préservation de la stabilité financière et le bon fonctionnement des systèmes de paiement. Parallèlement, d’autres décideurs politiques peuvent utiliser nos données et nos analyses pour étayer leurs mesures politiques. En outre, nous formulons également nous-mêmes des avis en la matière. Nos données et nos analyses ont ainsi une grande influence sur la société ainsi que sur le bien-être des ménages et la prospérité des entreprises.

Les avis que nous formulons et les mesures que nous adoptons portent non seulement sur la stabilité des prix et la stabilité financière, mais aussi sur le marché du travail, le financement de l’économie, le potentiel de croissance, les finances publiques, etc. Tant dans nos collectes de données que dans nos analyses et nos études, nous devons bien sûr également être attentifs aux défis actuels, comme la numérisation, la pandémie de COVID‑19, la cohésion sociale, le changement climatique et la transition énergétique associée à ce processus. Nous entendons aussi partager autant que possible ces informations économiques et financières avec la collectivité. Pour ce faire, nous publions entre autres toutes nos études et nos statistiques sur notre site internet, mais nous organisons par exemple aussi des séminaires et des conférences et coopérons avec des universités belges.

Les données sont le fondement de notre politique

Nous possédons une grande expertise en matière de données macroéconomiques (notamment car nous établissons les comptes nationaux, ce qui nous confère une position privilégiée) et prudentielles (grâce à la surveillance du secteur financier). Dans le même temps, la quantité de données microéconomiques, d’indicateurs à court terme et de données issues de nouveaux domaines tels que la numérisation et l’économie verte ne cesse de croître, tout comme la nécessité d’en disposer. Afin de pouvoir utiliser et interpréter ces données de façon qualitative dans le cadre de nos études et de nos décisions politiques, nous devons veiller à ce qu’elles soient cohérentes, ce qui exige une gestion optimale.

Tant les autorités que les autres acteurs économiques ont besoin d’informations fiables pour pouvoir prendre des décisions judicieuses. En améliorant encore la transparence et l’accessibilité de nos données, nous rendons donc un service essentiel à la société. 

Steven Vanackere, directeur

Nous rendons nos analyses toujours plus accessibles au grand public

Afin que nos études et nos statistiques soient aussi accessibles que possible à la collectivité, nous ne nous contentons pas de les publier sur notre site internet. Nous organisons également des présentations. À titre d’exemple, le gouverneur et les directeurs présentent chaque année le Rapport annuel de la Banque sur les développements économiques et financiers dans une quinzaine de villes belges.

Par ailleurs, les directeurs et les collaborateurs se tiennent à disposition pour fournir des explications sur les matières dont la Banque est responsable ou dans lesquelles elle a développé des compétences explicites. Les membres du personnel sont régulièrement invités à intervenir comme orateurs dans des université et des (hautes) écoles. Certains d’entre eux transmettent aussi leurs connaissances de leur domaine de spécialité en travaillant à temps partiel comme enseignants.

Listens Event

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, nous misons également sur les webinaires. Nous en avons notamment organisé sur les projections économiques pour la Belgique dans un contexte de COVID‑19, l’impact économique du COVID‑19 sur l’économie belge et l’entrepreneuriat durable.

Le 22 janvier 2021, nous avons aussi organisé un événement en ligne consacré à la politique monétaire. Cette table ronde intitulée « La BNB à votre écoute » a donné la parole à diverses organisations de la société civile.

Nous œuvrons en outre à une approche plus pédagogique en vue de rendre certaines analyses techniques accessibles au grand public.

Nous sommes attentifs aux défis actuels

 

L’incidence du changement climatique

Dans nos analyses et nos études, nous devons bien entendu prêter attention à l’actualité et aux défis qui nous attendent. Parmi ceux-ci, le changement climatique et la transition énergétique figurent en bonne place. Depuis 2018, nous analysons les risques liés au climat pour le secteur financier belge et nous participons à divers groupes de travail nationaux et internationaux afin de mieux évaluer et gérer conjointement les conséquences économiques et financières du changement climatique. De plus amples informations à ce sujet sont disponibles dans la rubrique « Analyser et gérer les risques liés au climat et à l’environnement ».

Les 22 et 23 octobre 2020, nous avons organisé un colloque international sur les répercussions économiques du changement climatique et les défis qu’il présente pour les banques centrales et le système financier. L’enregistrement de la conférence « Climate Change: Economic Impact and Challenges for Central Banks and the Financial System » est à revoir sur notre site internet.

La principale question n’est pas de savoir si nous devons agir contre le changement climatique, mais comment nous pouvons le faire de façon durable sur les plans économique et social. 

Pierre Wunsch, gouverneur

 

L’incidence du COVID‑19

Nous attachons également une attention particulière à la crise du COVID‑19 et à ses effets hétérogènes sur les différents groupes de population. Les groupes ayant des revenus plus faibles se révèlent en effet plus vulnérables et certains secteurs sont plus lourdement touchés que d’autres. Cela montre à quel point les effets d’une crise ou d’un choc peuvent être différents d’un ménage et d’une entreprise à l’autre. Il est essentiel de connaître les acteurs qui subissent le plus un choc et de comprendre quelle était leur situation auparavant, notamment lorsque des mesures de soutien sont définies.

Pour une banque centrale, il est important de connaître la répartition des richesses et des dettes pour évaluer les effets des mesures politiques, pour les rendre plus ciblées et pour identifier les foyers de risque potentiels.

L’incidence de la numérisation

La numérisation a des conséquences énormes sur la société, mais aussi sur l’économie et le secteur financier. La transformation numérique offre certes de nouvelles possibilités mais elle nous impose aussi des défis. L’apparition de nouveaux acteurs, services et produits, ainsi que les plateformes et les modèles d’entreprises qui n’existaient pas auparavant nécessitent un renouvellement des données, des outils et de l’expertise. Il est crucial de veiller à ce que tous les groupes de population puissent suivre la transition numérique. Il en va de leur position sur le marché du travail, de leur accès à l’enseignement et in fine de la cohésion sociale.

Nous mettons notre expertise au service de la société

ERMG Logo

Dans le cadre de notre responsabilité envers la société belge, nous participons aussi à différents comités, comme le Conseil supérieur de l’Emploi, le Conseil supérieur des Finances et le Conseil national de la Productivité.

Notre position d’observateur privilégié nous permet d’apporter une aide précieuse aux autorités, comme nous l’avons fait de façon intensive tout au long de l’année 2020 au travers du groupe de gestion des risques économiques (Economic Risk Management Group – ERMG). Dans ce groupe, qui est coprésidé par notre gouverneur et par le Dr Piet Vanthemsche, nous avons suivi avec précision les retombées économiques et financières de la crise du coronavirus.

À la demande du gouvernement fédéral, nous avons par ailleurs publié une étude détaillée sur l’incidence de l’immigration sur l’économie belge. Celle-ci a également été présentée au Parlement fédéral.

SDG UN