XBRL, c'est quoi?

XBRL est un langage informatique spécialement développé pour l'échange de rapports financiers via Internet.

Au cours des années, de nombreux mécanismes d'échange d'information ont été développés, pour des besoins uniques et spécifiques, multipliant les formats, les encodages successifs générateurs d'erreurs et la fourniture d'informations redondantes.

Soucieux de bénéficier de l'information la plus récente, les acteurs économiques en augmentent la fréquence et demandent plus de transparence dans le cadre du "corporate governance". L'ensemble des exigences non harmonisées rend le processus lent, rigide et coûteux.

En résumé, l'échange d'information ressemble à ceci.

 

échange d'information avant l'introduction d'XBRL

Il fallait dès lors trouver une solution qui satisferait d'une part les entreprises désireuses de rationaliser leur reporting financier tant interne qu'externe et d'autre part les autorités qui souhaitent conserver la qualité d'information qu'elles reçoivent tout en cherchant à réduire la charge administrative globale. XBRL offre une solution intéressante.

XBRL, (eXtensible Business Reporting Language), est un standard ouvert basé sur XML (Extensible Markup Language) pour la collecte et l'échange électronique de données financières via Internet. Il a été développé initialement par l'association des comptables américains pour répondre aux besoins spécifiques du reporting financier tant interne qu'externe.

Le principe du language XBRL consiste à identifier de façon unique chaque information (par exemple: "Fonds propres") dans un dictionnaire appelé taxonomie. Les informations répertoriées de manière structurée peuvent ensuite être reconnues, traitées et présentées de différentes manières selon le type d'utilisation souhaité (exemple: comptes annuels ou déclaration fiscale).

La flexibilité d'XBRL permet en outre de faire appel à plusieurs référentiels définis dans des taxonomies distinctes (référentiel comptable belge, normes IAS/IFRS)

L'utilisation de XBRL offre de nombreux avantages:

  • il augmente la qualité des données collectées par l'absence de manipulations superflues, telles que le réencodage
  • il facilite l'échange de données au format électronique mais également leur traitement et leur analyse
  • il permet de réaliser des économies appréciables dans la mesure ou les données peuvent être sélectionnées, réutilisées et reformatées selon le reporting demandé
XBRL échange d'information avec XBRL

Cette optimisation et les gains de coûts ne peuvent être pleinement atteints que si l'ensemble des acteurs participe à l'intégration dans un but d'uniformisation et de standard d'échange de données.

Tant les entreprises (comme préparateurs de données) que les régulateurs (qui assurent la collecte des données) et les analystes (comme utilisateurs de données) doivent participer au processus.

A l'heure actuelle, l'organisation compte plus de 650 membres répartis dans le monde; des entreprises qui appartiennent à tous les niveaux de la "supply chain" financière, des régulateurs (la Federal Deposit Insurance Corporation - FDIC, la Securities and Exchange Commission - SEC, la Banque d'Espagne, la Deutsche Bundesbank ...) aux entreprises de software (Microsoft, IBM, SAP, ...) en passant par les analystes (Reuters, ...) et les professions comptables (PWC, KPMG, E&Y, Deloitte).

Pour plus d'informations, consultez le site de XBRL International (http://www.xbrl.org/).