Communiqué de presse - Working Paper 241

L'influence de la règle de Taylor sur la politique monétaire américaine

Le présent article examine l'influence de la règle de Taylor sur la politique monétaire américaine en estimant les préférences de la Fed dans un cadre d'EGDS. Ces préférences sont représentées par une fonction de perte normale, élargie à une variable correspondant au degré de réticence à laisser le taux d'intérêt s'écarter de la règle de Taylor. Le fondement empirique de la présence d'un terme de la règle de Taylor dans les préférences en matière de politique monétaire est solide et résistant aux spécifications alternatives de la fonction de perte. L'analyse de la politique monétaire de la Fed au cours de la période 2001-2006 ne corrobore pas l’hypothèse d’une pondération atténuée de la règle de Taylor, contrairement à ce que démontre la littérature. Les écarts considérables par rapport à la règle de Taylor observés au cours de cette période résultent d'importants chocs de demande négatifs et reflètent les écarts optimaux pour une pondération donnée de la règle de Taylor.