Communiqué de presse - Working Paper 224

Information asymétrique dans le marché des crédits, cycles du levier financier des banques et dynamique macroéconomique

L’étude introduit un problème d'aléa moral entre les banques et les épargnants (comme Gertler et Karadi, 2011) dans un modèle d'équilibre général dynamique stochastique caractérisé par un coût de gestion du risque de faillite des entrepreneurs pour les banques à la Bernanke, Gertler, Girlchrist (1999, BGG ci-après). Cette modification amplifie la réaction du coût du financement externe des entreprises et de l'économie dans son ensemble à des chocs de politique monétaire et de productivité. Ce problème d'information imparfaite supplémentaire permet au modèle de reproduire les moments statistiques du coût de financement externe des entreprises, du levier financier des banques et des entreprises non-financières, et d'autres variables macroéconomiques américaines, mieux que ne le fait un modèle du type BGG. Une calibration raisonnable d'un choc dans le bilan des établissements financiers produit une contraction de l'économie similaire à celle observée lors de la récente "Grande Récession".