Communiqué de presse - Working Paper 179

Maintien, interruption ou changement: incidence des fusions bancaires sur les petites entreprises

En vue d'évaluer l'incidence des fusions bancaires sur les petites entreprises, il convient de séparer les emprunteurs qui entretiennent une relation bancaire unique de ceux qui en entretiennent plusieurs et de distinguer trois cas: le maintien, l'interruption ou le changement de la relation. Les emprunteurs entretenant une relation unique qui changent de banque à la suite d'une fusion seront moins affectés que ceux dont la relation prend fin et n'est pas remplacée. Sur la base de données belges, il apparaît que les emprunteurs entretenant une relation unique avec une banque cible sont plus susceptibles que d'autres de voir cette relation prendre fin. Les auteurs suivent les performances postérieures à la fusion et montrent que les emprunteurs dont la relation avec une banque cible a pris fin sont affectés par la fusion. Les emprunteurs entretenant des relations bancaires multiples sont moins affectés, puisqu'ils peuvent mieux se protéger contre l'interruption de leurs relations.