Communiqué de presse - Working Paper 174

Relation prix - salaires dans les entreprises : résultats d’une enquête européenne

Le présent Working Paper présente de nouveaux éléments sur le comportement des entreprises européennes en matière d’ajustement des prix et des salaires et sur l’ampleur des rigidités nominales. Il est basé sur un ensemble de données exceptionnel, collecté grâce à une enquête conduite au niveau de l’entreprise dans un grand nombre de pays et couvrant des secteurs variés. Plusieurs conclusions sont tirées de ces observations. Les entreprises ajustent les salaires moins fréquemment que les prix : les premiers tendent à demeurer inchangés pendant 15 mois en moyenne, tandis que les derniers varient environ tous les 10 mois. Le degré de rigidité des prix varie sensiblement d'un secteur à l'autre et est fortement tributaire de facteurs économiques tels que l’intensité de la concurrence, l’exposition aux marchés étrangers et la part des coûts salariaux dans les coûts totaux. Par contre, les spécificités nationales, pour la plupart liées au cadre institutionnel du marché du travail, sont plus pertinentes pour caractériser le comportement en matière d’ajustement salarial. Celui-ci est aussi fortement fonction du moment, les entreprises tendant à concentrer les variations salariales dans un mois précis – le plus souvent janvier – dans la majorité des pays. Les variations des salaires et des prix s’alimentent mutuellement au niveau microéconomique et il existe une relation entre la rigidité des salaires et celle des prix.