Communiqué de presse - Working paper 164

Dynamique de l'inflation et chômage frictionnel: une évaluation de différentes spécifications

La présente étude examine plusieurs méthodes, développées récemment, de modélisation du marché du travail et évalue l'incidence de ces méthodes sur la dynamique de l'inflation au travers des effets que celles-ci peuvent avoir tant sur le coût marginal que sur le mécanisme de formation des prix. Dans un environnement alliant recherche d'emploi et adéquation sur le marché du travail, les auteurs considèrent les variantes suivantes: l'opposition entre les approches « right-to-manage bargaining » et « efficient bargaining », la rigidité des salaires en présence de nouveaux ou d'anciens contrats, les interactions à l'échelle de l'entreprise entre la formation des prix et celle des salaires, les différentes formes de frictions à l'embauche, les divers processus de recherche d'emploi et la séparation endogène entre l'entreprise et le travailleur. Ils mettent en évidence le fait que la plupart des spécifications retenues induisent une rigidité réelle des salaires trop faible et, partant, une inflation trop volatile. Les modélisations associant la rigidité des salaires et l'approche « right-to-manage bargaining » ou présentant un facteur travail propre à l'entreprise apparaissent comme les candidats les plus prometteurs.