Communiqué de presse - Working Paper 110

Impact économique de l'activité portuaire - le cas d'Anvers

L'impact économique du secteur portuaire est généralement mesuré à un niveau agrégé au moyen d'indicateurs tels que la valeur ajoutée, l'emploi et les investissements. Ce document vise à définir l'importance économique de ce secteur tant pour l'économie régionale que nationale, à un niveau désagrégé. Il tente d'identifier, de quantifier et de localiser les relations mutuelles entre les différents acteurs portuaires ainsi qu'entre ces derniers et d'autres industries belges. En raison d'un manque d'informations, le commerce extérieur n'est abordé que très brièvement mais la méthode décrite dans ce document peut être utilisée pour mesurer à un niveau détaillé l'impact national des changements dans les activités portuaires.

Une analyse sectorielle a été réalisée en compilant un tableau input-output régional qui a recours à des données microéconomiques : une approche bottom-up. Les principaux clients et fournisseurs des acteurs ou intervenants clés dans le port ont été identifiés. Une analyse géographique peut également être réalisée en utilisant des données à un niveau désagrégé. Chaque client ou fournisseur peut être localisé au moyen de leur code postal. De cette manière, l'impact économique du port est quantifié tant sur le plan fonctionnel que géographique.

Dans le cas du port d'Anvers, les résultats montrent les liens importants entre les transitaires et les agents. L'analyse géographique suggère la présence d'effets d'agglomération significatifs dans et autour du port d'Anvers, qui est considéré comme un point de transbordement important.