Aperçu des mesures économiques COVID-19

Outre des conséquences humaines, le coronavirus a également de lourdes répercussions sur notre économie. La Banque nationale de Belgique mobilise ses collaborateurs et son expertise pour lutter contre ces dernières. Que fait exactement la Banque nationale ? Quelles mesures a-t-elle prises ? Vous en trouverez un aperçu ci-après.

Economic Risk Management Group (ERMG)

Plus de 100 collaborateurs de la BNB travaillent d’arrache-pied pour aider le Economic Risk Management Group (ERMG) à cartographier l’ampleur des conséquences pour l’économie et pour le secteur financier, à détecter les risques en temps et en heure et à formuler des recommandations de mesures de soutien. Ce groupe de travail, coprésidé par le gouverneur de la BNB, Pierre Wunsch, et par le docteur Piet Vanthemsche, rassemble des représentants d’importants groupes d’intérêts économiques, du secteur financier, des organismes publics, des communautés et des régions, du monde universitaire et des partenaires sociaux.

En savoir plus Communiqué de presse

Interview du gouverneur Wunsch - LN24

Report de paiement et régime de garantie pour les particuliers et les entreprises touchés par la crise du coronavirus

financiële bazooka

Le 22 mars, la Banque nationale, le gouvernement fédéral et le secteur financier ont convenu d’un « vrai bazooka financier » pour limiter l’impact de la crise du coronavirus. Les ménages qui rencontrent des problèmes financiers en raison de la crise du coronavirus peuvent obtenir un report de paiement de leur crédit hypothécaire jusqu’en septembre. Les entreprises stables et les indépendants peuvent eux aussi obtenir un tel report. Pour tous les nouveaux crédits d’indépendants ou d’entreprises, un coussin de 50 milliards d’euros est prévu pour le cas où ceux-ci ne pourraient pas être payés en raison de la crise du coronavirus.

Sur l’entrefaite, les détails pratiques des reports de paiement ont été coulés dans deux chartes : la première pour les crédits hypothécaires et la seconde pour les crédits aux entreprises.

Communiqué de presse

Le secteur de l’assurance s’efforce lui aussi de lutter contre l’incidence socio-économique de la crise du coronavirus

Verzekeringen

Le secteur belge de l’assurance va s’efforcer d’atténuer l’incidence négative de la crise du coronavirus sur les particuliers, les ménages, les indépendants et les entreprises. L’organisation sectorielle est parvenue à un accord sur la question, qui a été facilité par la Banque nationale, avec l’appui de la FSMA et du gouvernement fédéral.

En savoir plus

Mesures prudentielles COVID-19

L'Autorité bancaire européenne a annoncé des actions visant à atténuer l'incidence du coronavirus (COVID-19) sur le secteur bancaire de l'UE. 

La Banque centrale européenne (BCE) soutient ces actions, et a annoncé une série de mesures afin de veiller à ce que les banques soumises à sa surveillance directe puissent continuer à financer l’économie réelle, les effets économiques du coronavirus se faisant sentir.

La BNB salue ces mesures et entend les appliquer intégralement aux établissements de crédit belges locaux et spécialisés qui relèvent de sa surveillance directe.

En savoir plus

En tant que membre de l'Eurosystème, la BNB s’alliera à la BCE pour faire tout ce qui est nécessaire dans le cadre de son mandat pour lutter contre la crise

govcouncil

Le Conseil des gouverneurs de BCE a ainsi décidé le 18 mars dernier de lancer un nouveau programme d’achat temporaire d’un montant de 750 milliards d’euros pour contrer les graves risques que le Covid-19 fait peser sur le mécanisme de transmission de la politique monétaire. La BCE a en outre mis 115 milliards d’euros à la disposition des banques de la zone euro sous la forme de prêts à plus long terme.

En savoir plus