Balance Sheet Items (Schéma A)

Les encours de crédits bancaires sont établis sur la base des données des situations comptables transmises mensuellement par la totalité des établissements de crédit (Schéma A).

Sont appelés "établissements de crédit" tous les établissements de crédit établis en Belgique, autrement dit les établissements de crédit de droit belge et les succursales belges des établissements de crédit de droit étranger, tels que décrits aux titres II, III et IV de la loi du 22 mars 1993 relative au statut et au contrôle des établissements de crédit.

Le secteur des "sociétés non financières résidentes" se compose de toutes les unités dotées d'une personnalité juridique, et des quasi-sociétés, qui sont des producteurs marchands et dont l'activité principale, exercée sur le territoire belge, consiste à produire des biens et des services non financiers. Les entreprises publiques font ainsi partie de ce secteur. Les séries relatives à ce secteur correspondent aux statistiques publiées dans le Bulletin Statistique, au tableau 13.2.2.5.2.

Les encours de crédits octroyés sont exhaustifs et comprennent toutes les formes de crédit (prêts à terme, avances en compte courant, ...) quelle que soit la monnaie dans laquelle est octroyé le crédit. Ces crédits comprennent aussi les crédits douteux. Les crédits libellés en monnaies étrangères sont convertis en euros au taux de change en fin de période.

Les encours sont liés à la situation enregistrée en fin de période.

Les variations d’encours des crédits se rapportent à la différence entre l'encours des crédits à la fin d’une période (mois/trimestre) et l'encours à la fin de la période précédente.

Les flux effectifs de crédit sont calculés en corrigeant la variation des encours entre deux périodes consécutives de l'effet des variations de taux de change, d'éventuels reclassements sectoriels et de réévaluations:

Ft = (Et - Et-1) - RCt - RVt - ATCt

où s'appliquent les définitions suivantes:

F: flux effectif
E: encours
RC: reclassement sectoriel
RV: réévaluations
ATC: ajustement taux de change
t: fin de la période considérée
t-1: fin de la période précédente

La correction pour le taux de change est calculée comme suit:

(Et1 - Et0) . TGtg - (Et1 . TGt1 - Et0 . TGt0)

où s'appliquent les définitions suivantes:

E: encours en monnaies étrangères
TG: taux de change
t1: fin du trimestre considéré
t0: fin du trimestre précédent
tg: moyenne du trimestre considéré

Les reclassifications: conformément aux directives méthodologiques du SEC 1995, chaque unité institutionnelle est attribuée à un secteur institutionnel. Il arrive que des unités changent de secteur (p. ex. passent du secteur public au secteur des sociétés non financières). Dans la mesure où ces transferts ne constituent pas des transactions financières, ils doivent être exclus des flux effectifs, ce qui s'effectue pratiquement au moyen de reclassifications.

Les réévaluations au niveau des crédits sont essentiellement des transferts vers et en provenance des "créances douteuses" ainsi que des annulations de créances.